Bah Alors ?

Coup de projecteur sur les métiers d’art

30 septembre 2020
de Arthur Deux

A l’heure où, pour beaucoup, les études supérieures sont perçues comme la seule solution afin de s’assurer un avenir confortable ; certains continuent d’opter vers des professions manuelles. Subsistent donc encore, en France, quelques professions d’art. Notamment à Fréjus, où elles s’inscrivent dans un circuit qui les met en lumière.


Les métiers d’art font de la résistance. Alors que la problématique entre grandes surfaces et petits commerçants est omniprésente en France, tout laisse à penser que des métiers manuels, souvent inconnus, sont portés à disparaitre. Pourtant, c’est loin d’être le cas. De partout dans l’Hexagone s’ouvrent, tout au long de l’année, différents salons des métiers d’art. Des évènements qui servent à sensibiliser le « grand public » sur la réalité des professions artistiques aujourd’hui. Sculpteurs, ferronniers, peintres et céramistes ne sont donc pas prêts de sortir du paysage français. Localement, les métiers d’art prennent d’ailleurs une place importante. Les collectivités, et les mairies souhaitent alors, de manière assumée, les mettre en avant. Comme à Fréjus, où une trentaine de professionnels forment le circuit des métiers d’art.

 

Circuit des métiers d’art

Depuis 1992, Fréjus est membre – fondateur de l’association Ville et métiers d’art qui regroupe aujourd’hui à peine moins d’une centaine de villes, réparties aux quatre coins du pays. Très impliquée dans son objectif d’ouverture culturelle, la ville de Fréjus a souhaité renouer avec son passé, et sa tradition de potiers installés à l’intérieur des murs, au XVIIIe siècle. Au fil de ce circuit, qui découle le long des ruelles du centre historique, se succèdent différents artistes ou artisans, dans des locaux loués à bas prix, afin de faire découvrir des gestes et des métiers quasi ancestraux, mais dont le savoir-faire n’a jamais changé. Comme une preuve de cette valorisation des métiers d’art, Fréjus a également mis un local à disposition, fraîchement nommé « La Maison des Arts ». Les membres du circuit pourront exposer, toute l’année, leurs œuvres et productions et bénéficier donc d’une visibilité élargie.

Partager